Veille (Chap. 224-1.02 Règlement Sécurité)

La veille en mer fait parti des obligations essentielles en matière de sécurité maritime.
Le Code Disciplinaire et Pénal de la Marine Marchande, applicable également en matière de navigation de plaisance, impose une veille sonore et visuelle "permanente".

La question a fréquemment été posée de savoir s'il était possible de naviguer en solitaire.

Or, il faut rappeler que le skipper, assimilé au Capitaine (Voir l'étude) est seul responsable de sa navigation.
Il a l'obligation d'effectuer une veille effective permanente.

Si un skipper navigue en solitaire, il ne peut donc pas faire cette veille permanente, et la concilier avec les obligations physiologiques nécessaires (dormir, mais pas uniquement... !).
Il doit donc prendre des risques.

Soit mettre à la cape, sortir une ancre flottante, et indiquer son abscence d'erre (feux la nuit, signaux dans la mature le jour) ce qui, à mon sens, l'autorise à ne plus faire une veille permanente,

Soit dormir en continuant votre route, et vous serez alors seul responsable d'un éventuel accident... Y compris des conséquences pénales.

Pour plus de renseignements   Retour